Institut Bergonié
Accueil Cancer Digestif

Envoyer Imprimer PDF

L'oncologie digestive

Professeur Serge Évrard

 

POUR PRENDRE UN RENDEZ-VOUS : cliquer ici

 

Dossier Cancer Digestif (cancer info INCa) : cancer du colon, cancer du rectum, cancer de l'estomac, cancer de l'oesophage et cancer des voies aérodigestives supérieures 

 

groupe-digestif2011

Qu'est-ce que l'oncologie digestive?

L'oncologie digestive prend en charge les patients atteints de tumeur du tube digestif ou des glandes annexes tels que les cancers de l'œsophage, l'estomac, l'intestin grêle, le côlon, le rectum, l'anus, le foie, les voies biliaires, le pancréas et le péritoine.

L'institut Bergonié est ainsi devenu expert dans la prise en charge de ces cancers afin d'obtenir les meilleurs résultats mais également de proposer aux patients un traitement personnalisé et adapté à chacun.

C'est pourquoi, l'Institut possède une renommée d'envergure nationale et internationale.

SOIN, ENSEIGNEMENT, RECHERCHE

Le  Groupe Digestif est constitué d'une quinzaine de praticiens dont les différentes spécialités tant médicales que biologiques couvrent tout le spectre de la prise en charge de votre maladie.

Des équipes médicales et paramédicales mais aussi une équipe de soins de support comprenant un service de diététique, de kinésithérapie, une unité de Traitement de la Douleur Chronique, une unité de Psychologie clinique, un service médico-social, de stomatologie, et de socio-esthétique mais également une équipe mobile d'accompagnement se tient à votre entière disposition.

Cette expertise reconnue permet de contribuer aux trois missions fondatrices des Centres de Lutte Contre le Cancer (CRLCC) à savoir le Soin, l'Enseignement et la Recherche :

- Dans le cadre de travaux avec le Réseau de Cancérologie Aquitain (RCA), ce groupe d'experts participe à l'élaboration des Standards, Options et Recommandations (SOR) pour les traitements.

- L'enseignement est assuré par l'Enseignement Post Universitaire (EPU), la Formation Médicale Continue (FMC) et les formations de médecins juniors qui assistent aux comités. Tous nos praticiens ont une mission d'enseignement car l'Institut est conventionné avec l'Université de Bordeaux. Au cours de votre séjour, vous serez amenés à côtoyer des internes en médecine, des élèves des différentes disciplines paramédicales encadrés par des médecins seniors, des professeurs d'université et des assistants-chefs de clinique.

- La recherche porte à la fois sur le développement  de nouveaux modes de traitement (médicaments, radiothérapie, chirurgie) et sur la recherche en laboratoire. Notre implication dans la recherche clinique est une mission majeure.

 

EXPERTISE ET TRAITEMENT PERSONNALISÉ

L'organisation de l'établissement et de ses équipes

-  Une offre humaine et technique de qualité qui permet une rapidité de la prise en charge, du diagnostic et du traitement.

L'implication d'une équipe médicale pluridisciplinaire, sans dépassement d'honoraires, sur un plateau technique performant.

Le traitement personnalisé :

- L'assurance d'un traitement cohérent et coordonné pour le patient avec ses médecins référents.
Grâce à une meilleure coordination des traitements et du parcours du patient, l'Institut Bergonié fait en sorte que le patient bénéficie d'un traitement personnalisé.

- L'intégration à un essai clinique
C'est, en effet, une véritable opportunité pour un patient dans la mesure où il peut ainsi accéder à des traitements nouveaux qui laissent présager de résultats possibles.
Vous trouverez sur le site internet de l'Institut Bergonié la liste des différents essais ouverts et qui peuvent donc vous être éventuellement proposés.

- La prise en charge des situations complexes
Les chirurgiens comme les médecins disposent d'un plateau technique de très haut niveau et donc de technologies de pointe, sont référents régionaux pour la prise en charge des situations complexes, des récidives.

Organisation de la prise en charge

VOUS NE SAVEZ PAS A QUI VOUS ADRESSER :

1) Si vous êtes déjà venu(e) à l'Institut Bergonié : contacter le secrétariat du médecin déjà rencontré, il vous renseignera.
2) Si vous n'êtes jamais venu(e) à l'Institut Bergonié : contacter le secrétariat des Réunions de Concertations Multidisciplinaires (ou RCP)
telephone-peckgyneco2012L'assistante médicale est joignable au 05 56 33 32 65, elle vous demandera tous les renseignements nécessaires pour vous adresser au médecin le plus adapté à votre situation.

 

 

Votre prise en charge sera variable selon les circonstances:

- On vient de vous découvrir une tumeur digestive suite à certains symptômes que vous avez ressentis ou à la suite d'une campagne de dépistage et vous souhaitez être pris en charge à l'Institut Bergonié.

- Une proposition de prise en charge thérapeutique vous a déjà été faite par ailleurs et vous souhaitez un second avis pour conforter votre choix

- La rareté de votre tumeur ou la complexité de l'histoire de votre maladie vous incite à vouloir être pris en charge à l'Institut dans le cadre de sa mission de recours régional.


La décision thérapeutique
Quelle que soit la spécialité du praticien qui vous recevra initialement, vous avez l'assurance que votre dossier sera discuté en Réunion de Concertation Pluridisciplinaire(RCP), laquelle vous assure le plus haut niveau de prise en charge. Le Groupe Digestif se réunit ainsi deux fois par semaine, les lundis et jeudis à 18h. Ainsi toute décision de traitement vous concernant sera validée par plusieurs spécialistes différents conformément aux données actuelles de la science.
Votre dossier ayant été discuté, une prise en charge personnalisée vous sera proposée dans le cadre d'une consultation d'annonce.
Des informations supplémentaires concernant certains traitements (notamment les interventions chirurgicales) sont à votre disposition sur un support audiovisuel dénommé INFOPAT, accessible sur le site internet de l'Institut Bergonié et dans les services d'hospitalisation.

Les orientations possibles :
- Les patients devant être hospitalisés pour bénéficier d'un acte chirurgical ou de radiologie interventionnelle le sont généralement dans l'unité d'hospitalisation du 1er étage.
- Pour un traitement médical, celui-ci peut être délivré soit en hôpital de jour soit dans l'unité d'hospitalisation du 2ème étage.

Informations sur les différents types de traitement


La chimiothérapie
(Dr.Fonck, Pr Béchade, Dr Bécouarn, Dr Brunet)

Ce traitement médical se discute au cas par cas en fonction de l'âge, de la taille de la lésion, de son « agressivité », de son efficacité au niveau de la tumeur. Il peut se placer avant ou après la chirurgie.
- Toutes les chimiothérapies ainsi que toutes les thérapies ciblées anticancéreuses prévues dans le référentiel des bonnes pratiques en cancérologie digestive pourront vous être proposées.
- Dans les cas non prévus par le référentiel et notamment en situation de recours, les chimiothérapeutes sont habilités à prescrire un traitement sur mesure après délibération en Réunion de Concertation Pluridisciplinaire.
- D'autres traitements en cours de développement, pourront vous être proposés dans le cadre d'essais cliniques.

La chirurgie (Pr Evrard, Dr Desolneux)
- Les chirurgiens disposent d'un plateau technique de pointe comprenant l'Echographie peropératoire, la Thermoablation par radiofréquence et par micro-ondes, la Fusion tissulaire, l'Amplificateur de brillance, l'Imagerie sérielle, la Coelio-chirurgie. Ils sont référents régionaux pour la prise en charge des situations complexes, des récidives.

Selon votre pathologie, il pourra vous être proposé d'intégrer un essai clinique chirurgical tel que:
- Cochise pour la prise en charge des carcinomatoses péritonéales      
- Meteorr pour le dépistage des troubles sexuels après traitement du cancer du rectum
- Cascador pour le traitement du cancer du rectum sans anus artificiel                                                                                                    - Uliis pour l'évaluation de l'apport d'un produit de contraste dans la détection per opératoire des métastases hépatiques.

! Les interventions pour les tumeurs de l'œsophage ne sont pas prises en charge à l'Institut pour des raisons d'organisation régionale.


La Radiothérapie (Dr Henriques)
Le plateau technique de l'Institut est référent en Aquitaine. Il dispose notamment de la Tomothérapie, Technique de radiothérapie ciblée disponible notamment pour les tumeurs de l'anus.


La Radiologie interventionnelle (Dr Descat, Dr Pallusière)
L'institut est leader au niveau régional dans les techniques de radiologie interventionnelle comme la thermoablation percutanée par radiofréquence ou micro-ondes, la cimentoplastie osseuse, les ponctions diagnostiques ou les drainages thérapeutiques mais également dans la mise en place de stent ou de gastrostomie, les embolisations vasculaires etc. Toutes les indications de traitement radiologique interventionnel sont discutées et validées en Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP). Plusieurs essais cliniques sont par ailleurs ouverts dans cette discipline.

L'Endoscopie (Pr Béchade, Dr Bécouarn, Dr Fonck, Dr Brunet)
Toutes les techniques d'endoscopie diagnostiques sont présentes à l'Institut. De plus, les techniques interventionnelles comme l'échoendoscopie permettent le diagnostic des petites tumeurs du pancréas. Ainsi, la prise en charge des tumeurs du pancréas s'en trouve optimisée.
Oncogénétique (Dr Longy, Dr Sévenet, Dr Barouk)
Toute tumeur pour laquelle il existe la possibilité d'un lien avec un risque génétique identifié fait l'objet d'une étude biologique. Cette étude est suivie également d'une enquête familiale. Les sujets ainsi identifiés comme ayant un risque majoré peuvent se voir proposer une prise en charge préventive.
Dans un nombre limité de cas, la pathologie cancéreuse est favorisée par une situation de prédisposition héréditaire.
Les cancers colorectaux concernés, évalués à 2,7% de l'ensemble des cas, peuvent être diagnostiqués par un test simple appelé test RER. Les cas positifs font l'objet d'une prise en charge génétique avec identification de la mutation responsable puis d'une prise en charge adaptée associant suivi coloscopique répété et surveillance des organes présentant un risque associé (utérus).

Pour voir l'article "Mars Bleu, le mois de sensibilisation au cancer colorectal : des avancées à l'Institut Bergonié" extrait du Bergonews n°11 : cliquer ici
Pour voir l'article "Les nouveautés en Cancérologie - Focus sur les cancers digestifs" extrait du Bergonews n°13 : cliquer ici

Lien vers l'INCA

 

bergonews-19-mini

Faire un don

Culture et santé



Editorial

Federation des CLCC

Associations

Kiosque